Un été en beauté

L’été source de chaleur et de sècheresse est souvent pénalisant pour notre peau. Soleil, vent, eau de mer ou eau de piscine ne nous apportent pas que des bienfaits. S’il l’on veut durant ces vacances, être au meilleur de notre beauté, quelques soins s’imposent pour une peau éclatante avec une mise en beauté nature.

Un été en beauté

Hydrater dedans et dehors

Deux grandes sources d’hydratation existent : la première est un apport hydrique de notre corps en interne et la deuxième est un apport de soins externes.
En été, le soleil assèche la peau et en attaque les couches superficielles mais en accélère aussi le vieillissement. De même pollution, poussière et eau chlorée des piscines ont tendance à favoriser ce dessèchement.

Enfin il y a des facteurs internes à notre corps pour cette déshydratation?: par exemple une consommation insuffisante d’eau, de fruits et légumes, une forte diarrhée ou un exercice physique intense et soutenu (marathon, course…), l’alcool enfin, en raison de son effet diurétique, le café (au-delà de 4 tasses par jour).

Conseils hydriques

  • N’hésitez pas à vous équiper d’un humidificateur.
  • Évitez d’utiliser des savons trop « décapants » tels que le savon de Marseille.
  • Utiliser un mode de nettoyage doux (lait de toilette sans rinçage ou lait et tonique).
  • Pendant les périodes estivales, préférez les crèmes hydratantes à texture plus légère.

Quand le gras hydrate !

Le sébum protège la surface de la peau et quand ce film protecteur naturel s’altère, la peau s’assèche, car l’eau présente s’évapore de façon accélérée. Le rôle principal des crèmes et des lotions hydratantes est justement de recréer cette barrière protectrice pour permettre à la peau de conserver son hydratation, et non d’apporter une source d’eau.

Les crèmes et émulsions apportent également à la peau des actifs lipidiques qui vont venir renforcer ou compenser les déficiences éventuelles comme les cires (cires d’abeille…), les huiles végétales (amande douce, noisette, germe de blé, avocat, onagre, jojoba…) ou huiles de silicone.

Un été en beauté

Ne pas oublier les cheveux !

Vos cheveux sont secs, ou les pointes sont devenues fourchues, ils méritent aussi des soins. Avant le shampooing vous pouvez appliquer une huile capillaire végétale (à base d’avocat, de jojoba, de coco, ou de karité) à laisser durant 30 minutes sur votre cuir chevelu.

Une recette des îles

Les noix de coco sont récoltées dans les cocoteraies verdoyantes de la Polynésie et elles sont sélectionnées et séchées au soleil. Les boutons de fleurs de Tiaré sont cueillis à l’aube et mis en macération dans l’huile de coco obtenue par pression, à raison de 12 fleurs par litre. Pendant quelques jours, les fleurs de Tiaré vont distiller leur arôme dans l’huile jusqu’à obtenir le véritable Monoï de Tahiti. Ses propriétés hydratantes pour les couches supérieures de l’épiderme, adoucissantes et apaisantes sont reconnues. Des études ont démontré l’effet réparateur sur les cheveux desséchés et abîmés, en resserrant les écailles des fibres capillaires et en apportant une plus grande régularité de surface à la chevelure.

Le Monoï est un produit traditionnel naturel qui se solidifie sous une température de 24°C. Pour profiter pleinement de ses bienfaits, même en hiver, passer quelques instants le flacon sous un filet d’eau chaude, le produit redevient liquide et retrouve ses propriétés initiales.

Josette Prim

Share on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone