Les puces et les tiques, ils ne nous font plus peur !

Dès qu’il fait beau, nous pouvons batifoler dans les jardins et les prairies, humer l’air frais et faire
de grandes courses éperdues dans les campagnes. Pour nos compagnons des villes, ce sont les balades dans les parcs et les jardins, la rencontre de l’âme sœur, les grandes déclarations d’amour juchés sur les toits… mais comme pour vous les humains, nous n’en retirons pas que du bien : puces, tiques vont ensuite douloureusement nous faire regretter nos rencontres ! Explications : pourquoi de nos jours, cela ne fait plus peur à nos maîtres, ni à nous !

Connaître son ennemi pour s’en prévenir
Nous les connaissons bien, nous, nos ennemis de l’été, ce sont d’abord les puces. Minuscules insectes foncés de quelques millimètres, elles se déplacent en courant très vite sous nos poils (plutôt qu’en sautant d’ailleurs). Elles ne restent sur nous que 5 à 10 % de leur temps pour sucer notre sang et ensuite, elles se réfugient dans l’environnement à un rythme effarant : en un mois 10 puces peuvent donner 250 000 descendants !

Les œufs deviennent des larves après 2 à 12 jours, mobiles et détestant la lumière, puis se transforment en cocon, pouvant attendre 6 à 12 mois ! Elles vont éclore en présence de chaleur ou de vibrations. Tout cela je l’ai entendu de la bouche de mon maître quand il est allé à la pharmacie.

Le bon truc
Pour repérer si j’ai des puces ?
Mettez-moi sur un linge blanc et brossez-moi à rebrousse-poil. Si des petits points noirs tombent, ce sont des excréments de puces qui forment une tache rouge après humidification (sang digéré).

Alors, chaque année, nos maîtres sortent leur attirail complet super anti-puces. Il y a des colliers, sprays, spot-on, mais attention, ne pas assimiler ceux pour chats et pour chiens, rien à voir, car certains insecticides pour nous, les chiens, sont très toxiques pour les chats (ce n’est pas mon problème mais restons corrects !)

Certains produits s’appliquent sur l’ensemble du corps en imprégnant bien tout notre pelage, d’autres s’appliquent en un point précis et diffusent sur notre peau. Enfin, il y a même des gouttes mises dans notre pâtée qui entraînent la mort des puces lorsqu’elles avalent notre sang quand elles nous piquent !

En même temps, notre maître pousse la précaution jusqu’à diffuser du produit en spray (je déteste, mais il nous écarte de la pièce avant) dans les pièces et dans mon panier. Paraît-il, ce produit particulier est différent et s’attaque à tous les types de puces : œuf, larve, cocon et adulte qui se cachent dans toute la maison, dans les divans, les parquets.

Le bon truc
La pipette c’est cool pour nous !
Il faut casser l’embout de la pipette et la vider directement et complètement sur notre peau en écartant les poils, de préférence en deux points, à la base du cou, entre les épaules pour éviter le léchage. Attention à ce qu’un compagnon ne lèche pas cet endroit. Pas de bain dans les deux jours qui suivent.

Les puces nous donnent en plus des allergies !
Cela s’appelle la DAPP ou dermatite par allergie aux piqûres de puces. Chien ou chat nous nous grattons souvent sur le dos ou le cou et cela provoque des lésions cutanées et des chutes de poils. Cette démangeaison est due à la salive que la puce injecte dans notre sang lors de la piqûre. Un antiseptique doit être mis sur ces plaques et un anti-histaminique ou corticoïde doit nous être administré. Comme ces satanées puces peuvent aussi transmettre des œufs de taenia, nos maîtres en profitent pour nous donner un vermifuge.

Ne multipliez pas les traitements, car ils ne font pas tous bon ménage ! Évitez également la surdose qui peut conduire à une intoxication. Lorsque vous achetez un produit, vérifiez qu’il est correctement dosé pour nous en particulier (poids, taille animal).

On arrête pas le progrès !
Maintenant c’est plus facile avec le traitement au fipronil, molécule n°1 des antiparasitaires externes des chiens et des chats ! Tout en étant inoffensif pour nous, il est efficace sur 100 % des puces en 24 h et des tiques en 48 h. Cette molécule est bien connue pour son excellente action insecticide contre les puces et acaricide contre les tiques.

Son efficacité est aussi préventive ! En effet, chez nos « amis » les chats, la durée de protection, après application d’une pipette, est de quatre semaines et chez nous, les chiens, la durée de protection est de deux mois pour les puces et d’un mois pour les tiques. Super, non ?

En plus il est possible de traiter nos enfants, chiots et chatons, dès l’âge de deux jours et nos compagnes peuvent l’utiliser pendant la gestation et la lactation !

Faire attention quand même !
Les insecticides peuvent provoquer une irritation des muqueuses, de la peau et des yeux. Nos maîtres doivent éviter le contact du produit avec leurs doigts. Si cela arrive, ils doivent se laver les mains avec de l’eau et du savon et pour leurs yeux, il faut rincer à l’eau pure avec soin. Ils ne doivent pas fu-mer, boire ou manger pendant l’application !
Une fois que nous avons été traités, on ne doit pas nous toucher et les enfants n’ont plus le droit de jouer avec nous jusqu’à ce que le site d’application soit sec. C’est pour cela que l’on nous met le traitement en début de soirée, et que nous n’avons pas le droit cette nuit là à dormir avec les humains !

Tiques et tiques et colegram, am stram gram
Les tiques sont encore plus dangereuses que les puces ! ce sont des acariens de quelques millimètres, ovales, de couleur blanche, grise ou noire. Elles se fixent sur notre peau par le rostre. Elles peuvent transmettre la piroplasmose, après 24 h de fixation ou nous transmettre la borréliose avec fièvre, fatigue, boiterie. On doit absolument nous brosser et examiner après les balades (ça on adore !). D’autant plus important que nos maîtres peuvent aussi attraper la maladie de Lyme, s’ils attrapent des tiques.

Vive les tire-tiques
Pour éliminer les tiques, nos maîtres ne doivent jamais utiliser les mains ou une pince à épiler car la pression appliquée sur le corps de la tique peut entraîner la transmission
de la piroplasmose. Il faut qu’ils utilisent les tire-tiques universels pour tous les animaux et qui permettent une extraction manuelle facile et complète sans laisser le rostre dans la peau.

Josette Prim