Brûlures

brulure

Evaluer la gravité : l’étendue, la profondeur, la localisation, le terrain.

| Brûlures bénignes | Electrocution | Incendie |
|
– Mettre sous eau froide pendant au moins 5 minutes
– Retirer les vêtements en arrosant (sauf si ce sont des vêtements synthétiques)
– Désinfecter (avec un antiseptique doux)
|
– Couper le courant
– Mettre la victime sur un sol isolé
– Alerter les secours
|
– Rouler le brûlé à terre pour étouffer les flammes ou utiliser une couverture NON synthétique
– N’utiliser pas d’eau pour éteindre de l’huile enflammée
|

|
– Eviter les « remèdes de grand-mères » (vinaigre, pommes de terre, huile, beurre…) qui peuvent favoriser les infections
– Ne pas appliquer de corps gras (beurre, huile…)
– Ne pas refroidir en utilisant du coton hydrophile (cela colle à la peau)
– Ne pas utiliser d’antiseptique coloré (car il masque l’évolution)
– Ne pas utiliser de corticoïdes (qui retardent la cicatrisation)
– Ne pas utiliser d’antibiotiques (effets indésirables et résistances favorisées).
– Ne pas utiliser Biogaze® avant 30 mois (à cause des dérivés terpéniques).
|

Conseils :
– Eviter les « remèdes de grand-mères » (vinaigre, pommes de terre, huile, beurre…) qui peuvent favoriser les infections
– Ne pas appliquer de glace pour refroidir
– Ne pas mettre d’alcool, ni d’eau oxygénée (détériore les tissus)
– Ne pas percer les cloques (risque d’infection)
– Ne pas laisser un pansement sans surveillance plus de 3 jours
– Ne pas utiliser de coton (colle à la brûlure)
– Ne pas utiliser de corticoides…

Quel produit utiliser en fonction du type de brûlure :

| Indication | Produit | Conseils d’utilisation | Précautions d’emploi |
| Brûlure du 1er degré (pas de cloque) | Crème, émulsion ou spray mousse
-Hydrate
-Apaise
-Cicatrise|
En couche épaisse jusqu’à refus de la peau 2 à 4x / jour, en massage (crème) ou pas (spray mousse)|
Ne pas appliquer sur plaie ouverte, muqueuse, lésion infectée, brûlure du 2d degré. Risque de picotement|
| | Huile essentielle
Lavande : lavandula officinalis (apaise et cicatrise) |
2à 5 gouttes pur ou à diluer (huile végétale ou crème hydratante) | Eviter si sujet atteint d’épilepsie, asthme, femme enceinte, allaitante |
| Brûlure du 2e degré superficiel
(cloque, derme rouge en dessous, douleur) | Tulles neutres vaselinés, ou paraffinés non adhérents | À recouvrir d’une compresse + une bande.
A laisser 48h max | Ne pas appliquer sur une plaie infectée |
| | Interface : pansement à base d’hydrocolloïde
non adhérent à la plaie, imperméable à l’eau et aux bactéries | Évite la macération, draine les exsudats, à changer tous les 3 jours pour ne pas arracher les bourgeons | Ne pas appliquer sur une plaie infectée |

Date de dernière modification : 28.10.10

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone