Les conseils de votre pharmacien

Bleus

  • Mettre de la glace rapidement et durant 10 minutes, pour éviter l’œdème et arrêter l’hémorragie. Attention?: veillez à la retirer de temps à autre pour éviter que se forme une gelure. À répéter 2 à 3 fois dans la journée. Le conseil ne s’applique pas en cas de plaie ouverte.
  • Employer une poche réutilisable qui contribue à la réduction de l’œdème ou des hématomes, et conserve sa souplesse, à froid comme à chaud.
  • Au bout de 2 jours, afin d’améliorer la circulation sanguine, on peut appliquer une chaleur légère plusieurs fois par jour sur la zone douloureuse.
  • Éviter de bander la contusion car cela augmente la pression et diffuse le sang plus profondément sous la peau.
  • Appliquer de l’arnica gel, idéal pour résorber les bleus sur une peau propre, sèche et non lésée.

Blanc

  • Vérifier la date de votre dernier rappel anti-tétanique.
  • Utiliser des bandelettes adhésives stériles pour rapprocher les 2 bords de la plaie pour une petite coupure ne nécessitant pas de points de suture.
  • Utiliser des bandes cohésives, avec ou sans latex, destinées à adhérer sur elles-mêmes par simple pression, afin de réaliser des contentions ou des fixations de pansements. Cela est très pratique et s’adapte sur toutes les parties du corps.
  • En cas de bleus spontanés ou de petites taches rouges sur les jambes, consulter votre médecin, car cela révèle un problème sanguin.

Rouge

Pour les coupures?:

  • Nettoyer la plaie sous l’eau du robinet ou au sérum physiologique (en unidoses) avec un savon doux ou un antiseptique avant de rincer et sécher avec une compresse stérile.
  • Extraire les éventuels corps étrangers (comme la terre ou le gravier) avec une compresse stérile en allant du centre de la plaie vers l’extérieur.
  • Stopper le sang, comprimer la lésion pendant 10 minutes en utilisant une compresse stérile ou en utilisant de l’eau oxygénée.
  • Désinfecter la plaie en imbibant une compresse stérile avec un antiseptique qui va permettre d’éliminer les bactéries. Ne pas utiliser d’alcool.  Ne jamais associer plusieurs antiseptiques entre eux.
  • Couvrir la plaie séchée par un pansement qui servira à protéger la blessure des microbes tout en absorbant les sécrétions. Une plaie laissée à l’air libre cicatrisera moins vite que si elle est couverte par un pansement.

Josette Prim

Share on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone